Assurance vie vs Plan d’Épargne Retraite : que choisir ?

Young couple consultations with a insurance agent. saving and insurance concept.

Si vous songez à la préparation de votre retraite, vous vous intéresserez aux deux principales solutions d’épargne : l’assurance vie et le PER (Plan d’Épargne Retraite). Bien que ces deux placements offrent des avantages fiscaux, ils présentent des différences significatives. Nous allons aujourd’hui tenter de vous aiguiller.

Le cas de l’assurance vie pour la retraite

L’assurance vie est souvent considérée comme un outil d’épargne pour la retraite en raison de ses avantages fiscaux et de sa flexibilité. Les versements sur une assurance vie sont investis dans des fonds en euros ou des unités de compte. Les fonds en euros sont des investissements plus sûrs, tandis que les unités de compte sont plus risquées mais offrent un potentiel de rendement plus élevé. Vous pouvez modifier la répartition de vos investissements au fil du temps, en fonction de votre profil de risque et de vos besoins. L’assurance vie offre également une fiscalité avantageuse pour les retraits effectués après 8 ans de détention du contrat. Les gains réalisés sont soumis à un impôt sur le revenu appelé prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%, mais avec un abattement de 4 600 € par an pour un célibataire ou 9 200 € pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune. Si le contrat est détenu depuis plus de 8 ans, vous pouvez bénéficier d’un abattement supplémentaire de 4 600 € pour les gains.

PER pour la retraite

Le PER est un produit d’épargne spécifiquement conçu pour préparer la retraite. Il est proposé par les banques et les assureurs et peut être souscrit en version individuelle ou collective (dans le cadre de l’entreprise). Le PER permet d’investir dans une variété de supports, tels que des fonds en euros, des unités de compte et des fonds immobiliers. Les sommes versées sur un PER sont bloquées jusqu’à la retraite, mais des retraits partiels peuvent être effectués dans certaines circonstances exceptionnelles, telles que l’achat d’une première résidence principale. Les avantages fiscaux du PER sont également intéressants. Les sommes versées sur un PER sont déductibles de l’impôt sur le revenu, dans la limite de 10% des revenus d’activité de l’année précédente, avec un plafond de 32 419 € pour les versements volontaires. À la retraite, les sommes versées sur le PER sont soumises à l’impôt sur le revenu, mais avec une fiscalité avantageuse, car les montants retirés sont imposés selon la tranche marginale d’imposition.

A découvrir aussi  Le mobilier urbain : fonctionnalité et convivialité

Assurance vie ou PER : comment choisir ?

Choisir entre une assurance vie et un PER (Plan d’Epargne Retraite) peut être une décision difficile. Les deux produits ont des caractéristiques et des avantages différents, ce qui peut rendre le choix compliqué : Les deux produits offrent une gamme de supports d’investissement, mais ils sont souvent différents en termes de risque et de rendement potentiel. Si vous êtes un investisseur plus prudent, l’assurance vie avec ses fonds en euros peut être plus adaptée, tandis que si vous êtes prêt à prendre des risques, le PER avec ses supports en unités de compte peut être plus intéressant. L’assurance vie peut être utilisée pour atteindre des objectifs à court, moyen et long terme, tandis que le PER est conçu spécifiquement pour épargner pour la retraite. Si votre objectif est de constituer une épargne pour la retraite, le PER peut être plus adapté. Vous pouvez vous renseigner sur le site de Sicavonline si l’assurance vie vous intéresse.

Que vous optiez pour le PER ou l’assurance vie, prenez le temps de considérer la question de cet investissement. N’hésitez pas à vous faire aider par un conseiller financier pour prendre une décision éclairée.