Comment ouvrir une boutique de CBD ?

Depuis que la France a légalisé le commerce de produits avec CBD, une substance extraite du cannabis sativa L., on constate une importante augmentation en nombre des boutiques spécialisées dans le domaine. Malgré cela, vous ne ferez pas de surplace en ouvrant la vôtre. Cela nécessite tout de même de passer par les étapes suivantes.

Le statut à choisir

Comme pour n’importe quelle création d’entreprises, vous devrez commencer par réfléchir sur le statut à adopter. Si vous voulez vous lancer seul dans votre projet, le statut SASU vous constituera un choix idéal. Il est même le plus choisi par les propriétaires de boutiques CDB. La complexité des démarches que vous devrez entreprendre dépendra de ce que vous allez déclarer à la chambre du commerce. Si vous allez vous enregistrer en tant que boutique de chanvres ou utiliser une autre terminologie lié au monde du cannabis, cela pourra constituer un frein dans certaines étapes de la création de votre entreprise. Optez ainsi seulement pour des statuts ayant une certaine largesse. Pourquoi ne pas vous déclarer, par exemple, comme vendeur de produits de bien-être ?

Le type de local à privilégier

Car il s’agit de vendre des produits dérivés du chanvre, il vous sera interdit de faire de la publicité les concernant sur les médias traditionnels et les réseaux sociaux. Pour vous assurer de votre visibilité donc, prenez un temps suffisant pour trouver un local dont l’emplacement vous garantit une importante visibilité. Cela ne veut cependant pas dire que vous devrez louer un local volumineux. Un petit local suffit largement pour vous constituer une clientèle solide s’il se trouve dans un quartier bénéficiant d’une excellente fréquentation.

La création du compte bancaire

Malgré le fait que leur vente soit légale en France, les produits au CBD restent toujours une source de réticences de la part des banques, assurances et autres organismes financiers contactés pour financer le projet. Vous avez toujours eu une bonne relation avec votre banque traditionnelle ? La chance de voir votre demande bien aboutir existe bel et bien, mais elle est plus réduite. Heureusement qu’il existe un certain nombre de banques en ligne qui se montrent prêtes à soutenir financièrement un tel projet. Le mieux est de passer directement par elles si vous voulez ouvrir plus rapidement votre boutique CBD.

Les produits à vendre

Quand on parle de boutiques de CBD, les non-initiés ont souvent tendance à penser directement aux fleurs. Pourtant, ces dernières ne constituent pas les seuls produits qu’on y trouve et elles sont souvent mises à l’ombre par des produits plus populaires. Citons notamment parmi ces derniers les huiles de CBD, qui sont obtenus de l’extrait de CBD de la plante de cannabis auquel peut s’ajouter une autre huile de base comme l’huile d’olive. Il y a également les e-liquides de CBD, qui permettent d’inhaler la substance pour profiter de ses multiples bienfaits.

La liste peut encore être complétée, entre autres, par :

  • Les cosmétiques au CDB
  • Les aliments au CDB
  • Les cristaux au CDB
  • Les gélules au CDB.

Ne vous concentrez surtout pas sur un seul type de produits. Les consommateurs peuvent en effet avoir des besoins différents. Faites en sorte que vous en avez en grande diversité pour les attirer plus facilement.

Le budget à rassembler

Après avoir lui ce qui vient d’être écrit, vous êtes sûrement en train de vous demander combien devrait vous coûter la réalisation du projet d’ouverture de votre boutique CBD. Pour avoir plus de chance de réussir dans le domaine, l’ouverture d’une franchise constitue un choix idéal. Cela nécessitera, de votre part, un budget allant de 5000 à 15 000 euros en fonction des enseignes et de leurs engagements. À cette somme seront ajoutés les frais liés aux aménagements. Ceux relatifs à l’aménagement intérieur seront fonction de l’état et de la localisation du local que vous avez choisi. En ce qui concerne l’aménagement extérieur, il vous faudra un budget environnant les 1000 euros en fonction de la taille de la devanture. 500 à 1000 euros supplémentaires seront, par la suite, nécessaires pour le stock de départ. Enfin, comptez 500 euros pour les frais administratifs.