Comment réduire ses impôts dans l’immobilier ?

Pour les riches, tous les moyens sont bons pour réduire leurs impôts. C’est ce que d’ailleurs prévoient des lois en investissant dans l’immobilier. Ce qui nous importe le plus est de savoir de combien à combien et comment peut-on diminuer ses impôts.

Réduire ses impôts de 12 à 21 %

Il s’agit de dispositions qui s’appliquent aux investissements dans l’immobilier neuf ou assimilé neuf comme des travaux de réhabilitation lourde ou des travaux de transformation d’un local antérieurement affecté à un autre usage en local d’habitation. L’investissement est limité à 300 000 € en une année.

En échange de la baisse du taux d’imposition, on est soumis, d’une part, à des exigences parmi lesquelles le choix d’une acquisition dans une zone où la demande locative est importante que l’offre. D’autre part, on doit respecter le seuil des loyers et des revenus du locataire. Toutefois, avant chaque engagement, on doit prendre en considération la qualité de l’emplacement du programme dans la collectivité (des transports et des commerces à proximité, sans nuisance, etc.). Il est aussi important de prêter attention au dynamisme du marché local en matière de location, mais aussi de s’intéresser au niveau des loyers applicables. Si l’opération est bien menée, on y gagne environ 3 % brut avant l’avantage fiscal.

Réduire ses impôts de 11 %

C’est aussi possible en investissant dans une résidence de services gérée par un exploitant. Cela permet de réduire ses impôts de 11 % sur les sommes investies, ne dépassant pas 300 000 €, réparti sur 9 ans. Avant de s’engager, on doit penser à sécuriser son investissement en tenant compte de la situation de la résidence et du sérieux de l’exploitant. Ainsi, une visite des établissements, une lecture attentive des clauses de bail et une vérification des réparations à faire s’imposent.

Réduire sa base d’imposition en effectuant des travaux dans un bien locatif

Effectuer des travaux de rénovation dans un bien locatif à soi permet de réduire ses impôts. Si les dépenses sur les travaux sont élevées ou dépassent 10 700 €, on doit répartir sur deux ans les travaux.

L’achat des parts de Société Civile pour un Placement Immobilier permet aussi de bénéficier d’une défiscalisation ou réduction d’impôts. Pour ce faire, on doit engager des dépenses dans la rénovation d’immeubles situés dans des zones définies par les pouvoirs publics. Le montant des travaux représente la moitié des prix de la part.

Si la réduction d’impôts est surtout réservée pour ceux qui peuvent investir, cela sous-entend que seuls les riches peuvent s’enrichir. Ainsi, quelles sont les dispositions de réduction d’impôts destinées aux personnes qui ont de faibles revenus et qui paient leurs impôts comme la loi le prévoit ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*