Comment se rémunèrent les sociétés d’affacturage ?

Les sociétés d’affacturage ou factors aident les entreprises à gérer leur trésorerie. Elles achètent leurs factures avant échéance, permettant ainsi aux compagnies d’obtenir des fonds immédiats. Mais comment ces sociétés d’affacturage se rémunèrent-elles ?

Comment se calcule la commission d’affacturage ?

La commission s’obtient en reportant le taux annuel de financement sur l’encours moyen annuel. Ce mécanisme ne subit pas d’influence directe du chiffre d’affaires. En revanche, il est susceptible d’être renégocié à chaque renouvellement annuel de contrat.

À titre illustratif, une commission de 0,5 % signifie que l’opérateur prélève un montant de 50 € pour chaque tranche de 10 000 € financés. Ce taux annuel de financement intervient donc de façon récurrente dans le budget des sociétés utilisant ce type de contribution. En dépit de son caractère invariable, la possibilité de renégociation ouvre la voie à une certaine flexibilité.

Quand vous optez pour la solution de l’affacturage, il est important d’appréhender ce mécanisme, en tant qu’entreprise, afin de prendre acte des implications qui en découlent. Une compréhension approfondie permet d’optimiser la gestion financière et d’anticiper d’éventuels coûts supplémentaires.

Comment comparer et décrypter les devis des sociétés d’affacturage ?

Le devis d’un factor se compose généralement de plusieurs éléments clés. Outre la commission, il faut aussi confronter le taux de garantie. Ce dernier représente une variable capitale à considérer lors de l’examen des propositions. Cet indice permet d’évaluer le pourcentage du montant de vos frais que l’entreprise est disposée à avancer. En d’autres termes, il dévoile la portion du risque que l’entité de factoring souhaite assumer.

A découvrir aussi  Dans quels cas un site vitrine est plus intéressant qu'un e-commerce ?

Pour illustrer cela, si vous possédez des factures totalisant 10 000 € et que ce taux est fixé à 90 %, cela signifie que le factor va verser 9 000 €. Il s’agit d’une assurance pour la société financière contre les impayés. La valeur du taux peut fluctuer en fonction de divers points comme la solvabilité de vos clients, la nature de votre industrie et votre historique de crédit.

Il est essentiel de comparer attentivement ces taux lors de l’examen des devis de factoring. Un taux plus élevé signifie généralement que vous recevrez plus d’argent à l’avance, ce qui peut être bénéfique pour améliorer votre flux de trésorerie. Cependant, il convient de noter que cela pourrait entraîner une commission plus importante.

Par ailleurs, il faut aussi analyser le délai de remboursement. Ce paramètre représente la période accordée par le factor pour régler la somme avancée, après que vous avez encaissé les fonds. La date peut varier de quelques jours à plusieurs semaines, voire plusieurs mois, en fonction des conditions.

Ainsi, selon votre besoin en trésorerie et la rapidité de recouvrement de vos créances, un délai plus court peut être préférable. Toutefois, il faut garder à l’esprit que cette approche peut impliquer des commissions plus élevées.

Un autre élément important à évaluer est la qualité des prestations offertes par la société de factoring. Par exemple, certaines proposent un service de gestion de la relance client, ce qui peut vous faire économiser du temps et des ressources. D’autres peuvent accorder l’accès à des outils en ligne pour faciliter le suivi des factures et des paiements.

A découvrir aussi  Acquisition d'une boulangerie en liquidation judiciaire : opportunités et précautions