Décryptage des noms de processeurs d’ordinateur

De tous les composants d’un ordinateur, qu’il soit fixe ou portable, le processeur (CPU) est indubitablement l’un des plus essentiels. Il s’agit du “cerveau” même de la machine. Il faut alors le choisir avec soin au moment d’acheter son ordinateur. Malheureusement, il est parfois compliqué de se repérer dans la jungle des références des processeurs actuels. Si auparavant, il était facile de positionner dans le temps les CPU, de devenir leurs caractéristiques et d’estimer leurs performances d’après leur seul “matricule”, cela n’est plus le cas aujourd’hui. Les fabricants enrichissent en permanence leurs gammes de processeurs dans le but de satisfaire constamment les consommateurs de plus en plus exigeants.

Aujourd’hui, vous avez l’embarras du choix et décrypter les noms des CPU récemment produits est un véritable casse-tête. Et pour cause, ils se caractérisent par une valse de lettres et de chiffres. Si vous êtes un débutant qui est sur le point d’acheter un ordinateur, découvrez comment décrypter les appellations des processeurs d’ordinateur. Cependant, avant toute chose, faisons un point sur l’utilité de ces composants majeurs.

Pourquoi le processeur est-il considéré comme le “cerveau” d’un ordinateur ?

Bien avant de faire l’acquisition d’un ordinateur, vous pouvez vous référer au test et au comparatif des processeurs intel et AMD proposés par des sites web spécialisés. De la sorte, il vous sera plus facile d’identifier parmi les différents CPU disponibles sur le marché celui qui vous convient le mieux. Celui-ci doit vous offrir les performances dont vous aurez réellement besoin.

Si les disparités entre les processeurs qui existent actuellement sont principalement une question de performances, ces composants partagent un point commun : celui d’être le “cerveau” des ordinateurs. Un processeur est une puce électronique qui a pour rôle d’interpréter et d’exécuter l’ensemble des instructions qu’il reçoit, lesquelles sont exprimées dans un langage binaire. Il veille en plus à ce que les échanges de données entre les différents composants (dont la RAM, la carte graphique, le disque dur…) puissent s’opérer comme il se doit.

À tout cela s’ajoutent l’interprétation, la coordination et l’exécution de programmes ainsi que le bon fonctionnement de l’affichage-écran. La fonction de ce cerveau électronique se résume à la recherche des instructions, à l’interprétation des codes opérations et des champs opérandes, à l’exécution des programmes et à l’écriture du résultat. Un CPU d’ordinateur se constitue de plusieurs éléments, chacun ayant un rôle spécifique et apportant sa pierre à l’édifice concernant le fonctionnement de la puce dans sa globalité. Ces éléments sont les suivants :

  • l’unité de contrôle, également connue sous le nom de séquenceur,
  • les registres, dont le pointeur de pile, l’accumulateur, les registres généraux, le compteur ordinal et le registre d’état,
  • l’horloge,
  • les bugs informatiques. D’ailleurs qu’est-ce qui a causé le premier bug informatique de l’histoire ?, vous pouvez vous renseigner sur un magazine d’informations,
  • les pipelines et unités de prédiction de branchement (pour les CPU récents).

processeur ordinateur

Comment décrypter les noms des processeurs d’ordinateur ?

Tous les processeurs produits jusqu’à aujourd’hui se scindent en plusieurs familles. On en compte 4 chez Intel, à savoir Atom, Celeron, Pentium et Core. Du côté d’AMD, on distingue les Athlon, les séries A et les Ryzen. Pour découvrir la marque d’un CPU en particulier et identifier la catégorie à laquelle il appartient, il faut se référer aux deux premiers blocs qui composent son nom. Le premier indique la marque, tandis que le deuxième la famille. Par exemple Intel Core, AMD Ryzen, Intel Pentium, AMD A… jusque-là, c’est encore facile, même pour les débutants.

Interprétation des processeurs AMD

Dans la famille des Athlon, on constate trois branches de CPU, à savoir les Athlon X4 qui sont sur le point de s’effacer, les Athlon Silver et les Athlon Gold. Les processeurs A Series profitent, quant à eux, d’une nomenclature plus limpide : A4, A6, A8, A10 et A12. La série Ryzen regroupe les processeurs les plus récents de la marque et auxquels elle doit sa popularité aujourd’hui. Ces Ryzen se scindent en plusieurs gammes, à savoir les Ryzen 3 (entrée de gamme), les Ryzen 5 (milieu de gamme), les Ryzen 7 (haut de gamme), les Ryzen 9 (très haut de gamme) et les Ryzen Threadripper (usage professionnel).

Chacune de ces gammes propose plusieurs générations de CPU. La génération d’un AMD Ryzen est représentée par le premier chiffre de la référence (cette dernière se compose de quatre chiffres) qui suit l’indication de la gamme. Un processeur AMD Ryzen 5 3XXX est ainsi la troisième génération de la gamme 5, un AMD 7 5XXX est la cinquième génération de la gamme 7, etc. Le deuxième chiffre qui compose la référence révèle le positionnement référence. Par exemple un AMD Ryzen 5 55XX est plus performant qu’un AMD Ryzen 5 53XX. Pour ce qui est des deux chiffres restants, ils indiquent une optimisation ou une révision. Un AMD Ryzen 5 3580 n’est autre que l’amélioration de son homologue 3500.

Enfin, la référence de tous les Ryzen peut être suivie ou non d’une ou de deux lettres qui révèlent le profil énergétique de la puce (c’est-à-dire son enveloppe thermique et sa consommation électrique) et le genre d’ordinateur auquel il se destine. Ce suffixe est généralement connu sous le nom de “série” :

  • U (très basse consommation pour PC portable),
  • HS (basse consommation pour PC portable),
  • H (consommation modérée pour PC portable),
  • HX (consommation élevée pour PC portable),
  • GE (basse consommation pour ordinateur fixe),
  • G (consommation moyenne pour ordinateur fixe),
  • X (consommation élevée pour ordinateur fixe),
  • XT (consommation très élevée pour ordinateur fixe),
  • sans série (consommation standard)

Par exemple, un AMD Ryzen 5 3550H est un CPU ayant un profil énergétique moyen et qui se destine à des ordinateurs portables. Un AMD 5 5600G est un processeur pour ordinateur de bureau et dont la consommation est moyenne.

Interprétation des processeurs Intel

Atom regroupe les CPU les moins performants d’Intel. Ceux-ci se distinguent par leur faible consommation énergétique et équipent en général les tablettes, mini-ordinateurs, ordinateurs industriels et systèmes informatiques embarqués. Plus polyvalents et puissants que les Atom, les Celeron se divisent en trois branches : Celeron N, Celeron J et Celeron G. Les Pentium se classent, quant à eux, dans l’ordre de performance qui suit : Pentium N, Pentium J, Pentium G, Pentium Silver et Pentium Gold.

décryptage nom processeur ordinateur

Pour ce qui est des Core, ces CPU sont indubitablement les plus vendus et les plus connus actuellement. À l’instar des Ryzen, ils se déclinent en plusieurs gammes, à savoir les Core i3, les Core i5, les Core i7 et les Core i9. Le nom des puces numériques issues de ces différentes gammes est suivie par une série de 3 à 5 chiffres :

  • 3 chiffres pour les Core de première génération : le premier chiffre indique le positionnement performance et les deux restants la révision/évolution éventuelle (par exemple Intel Core i5-560).
  • 4 chiffres pour les Core allant de la deuxième à la neuvième génération : le premier chiffre définit la génération, le deuxième le positionnement performance et les deux autres la révision/évolution éventuelle (par exemple Intel Core i7-6700, Intel Core i3-5005…).
  • 5 chiffres pour les Core à partir de la dixième génération : les deux premiers chiffres correspondant à la génération, le troisième au positionnement performance et les deux restants à la révision/évolution éventuelle (par exemple Intel Core i7-10700, Intel Core i5-11400).

À la fin de la série de chiffres utilisée par Intel pour hiérarchiser ses CPU peut s’ajouter un suffixe alphabétique d’une ou de deux lettres. Ce suffixe indique le profil énergétique d’un processeur et le genre d’ordinateur auquel il est compatible. Il informe également les utilisateurs sur la présence ou non d’un circuit graphique intégré. Pour les puces Intel Core dédiées aux PC de bureau, on cite les séries TE et T (basse consommation), F (consommation classique), K et KF (haute consommation) et X (très haute consommation). Celles des processeurs Intel Core pour ordinateur portable sont les suivantes : Y (très basse consommation), U (basse consommation), H (haute classique) et HK (très haute consommation).

La référence des Ice Lake (Core de 10e génération) et Tiger Lake (Core de 11e génération), plus particulièrement, peuvent être suivis du suffixe G1 (Intel Graphics UHD entrée de gamme), G4 (Intel Iris Plus pour les Ice Lake et Intel UHD Graphic entrée de gamme pour les Tiger Lake) ou G7 (Intel Iris Plus haut de gamme pour les Ice Lake et Intel Iris Xe pour les Tiger Lake). Les séries G ont un profil énergétique bas.