Les détails importants sur le rachat de crédit

Avez-vous du mal à payer vos mensualités au point de risquer le surendettement ? Pourquoi ne pas demander un rachat de crédit auprès d’un organisme destiné à cet effet ? Pour vous permettre d’opter pour la formule la plus appropriée, l’équipe de cre10fi.fr vous propose des informations pertinentes sur le sujet.

Quelques mots sur le rachat de crédit

En général, les établissements financiers étudient avec attention le dossier d’un emprunteur avant d’accorder son crédit. Ils s’assurent que celui-ci puisse s’acquitter de sa dette dans les temps. Toutefois, le débiteur a parfois du mal à payer ses mensualités à cause d’un changement de situation (naissance de bébé, maladie grave, perte d’emploi…). Il peut alors requérir au rachat de crédit qui consiste à rassembler tous les prêts en une seule dette.

Quel genre de rachat de crédit choisir ?

Notez qu’il existe plusieurs types de rachat de crédit en fonction du prêt demandé par le débiteur. Le rachat de crédit immobilier est par exemple de mise si l’intéressé a sollicité de l’argent à la banque pour la construction ou l’achat d’un logement. Il permet la prolongation du délai de paiement et la réduction des taux d’intérêt. Le rachat de crédit à la consommation est, comme son nom l’indique, préconisé si l’emprunteur a demandé un prêt à la consommation. Notez qu’il est aussi possible de contacter un établissement financier pour un rachat de crédit mixte. Ce dernier convient, peu importe le type de prêt concerné.

Quel type de taux d’intérêt privilégier ?

Logiquement, les organismes financiers imposent un taux d’intérêt au débiteur souhaitant profiter du rachat de crédit. Ils proposent soit le taux fixe, soit le taux variable. La première alternative ne change jamais, ce qui la rend idéale pour éviter les mauvaises surprises. La deuxième, quant à elle, fluctue au fur et à mesure. Certes, elle paraît intéressante au début, mais elle peut augmenter selon la situation. Si vous voulez la choisir, renseignez-vous d’abord auprès de l’établissement financier pour avoir une idée de la hausse susceptible d’être appliquée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*