Les erreurs de management à éviter

Le management constitue l’enjeu principal pour mieux atteindre les objectifs fixés par l’entreprise.  En étant manager, des erreurs sont à éviter pour être efficace dans sa fonction.

Manque de communication

La clé essentielle d’un bon management de l’équipe est la communication. Le manager doit à la fois communiquer, mais aussi et surtout être à l’écoute de ses collaborateurs. Pour ce faire, une réunion tête à tête et régulière constitue une excellente idée. Par ailleurs le manager ne doit pas négliger les entretiens particuliers. Ce qui permet de faire le point avec chaque équipe.

Ne pas reconnaître les réussites de ses collaborateurs

Le rôle principal de manager est de motiver, d’animer et d’encourager ses coéquipiers. Aussi, que ce soit pour les petites réussites ou pour les grandes réussites des collaborateurs, le manager doit reconnaître leurs talents. Cela peut être simple, mais son impact est considérable. En effet, le remerciement ainsi que l’encouragement permet aux collaborateurs d’avoir la sensation d’être soutenus et aussi de trouver un sens dans leur travail.

Vouloir tout prendre en main

Le manager doit savoir bien organiser les tâches en responsabilisant ses collaborateurs. Savoir déléguer est ainsi essentiel pour ne pas tout contrôler à sa manière. Pour ce faire, il convient de donner des objectifs réalisables et adaptés à ses collaborateurs. Ce qui permet à la fois d’établir la confiance à ses collaborateurs et de ne pas se voir déborder par la charge du travail.

Manager de façon uniforme

Il convient au manager de bien comprendre et de bien reconnaître que chacun est différent. Ce qui implique que chacun a sa façon de travailler. De ce fait, le manager ne peut pas diriger de façon uniforme chacun des collaborateurs. Dans ce cas, il doit impérativement s’adapter à chacun en tenant compte de sa personnalité respective. Bref, Il est essentiel de considérer chacun des coéquipiers tels qu’il est.

Le favoritisme

Le favoritisme est un geste tout à fait humain. Cependant, un bon manager doit éviter à tout prix cette approche. Il est recommandé au manager une gestion la plus juste de chaque collaborateur. En effet, si le favoritisme motive davantage les personnes favorisées, il faut savoir que, en revanche, cette attitude nuit et démotive les autres collaborateurs. Ce qui porte atteinte par la suite à la productivité et donc à l’activité de l’entreprise.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*