L’impact des mouvements sociaux sur l’économie française

Nombreux sont les mouvements sociaux et les grèves qui sévissent aujourd’hui en France. Ces mouvements, notamment celle concernant la SNCF, commencent à impacter sur une partie des secteurs économiques français. Il est cependant trop tôt pour émettre des chiffres.

 

Un impact visible sur le tourisme et l’hôtellerie

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire a récemment affirmé que oui, les mouvements sociaux commencent réellement à avoir un impact sur l’économie française et sur sa croissance. Cette déclaration du lundi 16 avril 2018, sur Europe 1, fait des inquiets. Bruno Le Maire ajoute qu’il s’agit pour le moment d’un impact limité que l’on ne peut pas encore mesurer ni adapter à des faits réels. Toutefois, cela commence à se sentir au niveau des réservations en hôtellerie, au niveau des transports ainsi que sur la présence des touristes. Il est à n’en pas douter que cela aura bientôt un impact sur les autres secteurs. La Confédération des petites et moyennes entreprises ou CPME a également mis en garde concernant ces mouvements sociaux. Elle prédit l’impact rapide et imminent de toute l’économie française. Le ministre de l’Économie poursuit en ajoutant qu’il est encore trop tôt pour évaluer quelles pourraient être les conséquences des mouvements sociaux. Cependant, l’on peut déjà se référer aux grèves de 1995 durant lesquelles l’on avait estimé 0,2 point de PIB. Voilà pourquoi il semble urgent de sortir de cette impasse.

A découvrir aussi  Inégalité économique : Le rôle crucial de la finance dans les écarts de richesse

 

La loi Pacte est l’une des solutions pour tenir le cap économique du pays

Ce n’est plus un secret, la réforme ferroviaire voulue par le gouvernement n’est pas appréciée par les cheminots. Ces derniers ont d’ailleurs lourdement protesté et entameront bientôt la prochaine phase de leur manifestation. Pour ce qui est du cas Air France, l’intersyndicale maintient ses appels à la grève qui auront lieu très prochainement. Une négociation salariale avec la direction est actuellement en arrêt, mais devrait reprendre très bientôt. Bruno Le Maire est malgré tout heureux d’affirmer que les investisseurs étrangers ne se découragent pas et que les chefs d’entreprises sont également assez confiants. En effet, le fait qu’il y ait des mouvements sociaux forge l’histoire, toutefois la croissance redémarre actuellement et c’est un excellent point pour l’économie française. Si cette dernière tient bon, c’est grâce aux bons placements et investissements ainsi qu’aux entrepreneurs qui savent garder la tête froide. Désormais, il faut tenir le cap de cette politique économique engagée. Le projet de loi Pacte proposé par Bruno Le Maire vient justement renforcer cette dernière. Elle porte essentiellement sur la croissance des entreprises et sur l’investissement personnel de chaque salarié. Malheureusement, le texte a pris du retard. En effet, s’il devait initialement être présenté au printemps, il ne serait disponible qu’en juillet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*