Local commercial : achat ou location ?

Si vous prévoyez de vous lancer dans un commerce, il vous faudra disposer d’un local approprié pour votre activité. Vous devrez ainsi choisir entre un achat ou une location. Chacune de ces options présente des avantages et des inconvénients et il faudra absolument choisir la bonne pour le succès de votre business.

Les différents types de biens immobiliers commerciaux disponibles

Différents types de biens immobiliers sont conçus pour servir de locaux commerciaux. Ces bâtiments sont adaptés à diverses activités commerciales, pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises. Parmi les types de biens immobiliers commerciaux les plus courants, on retrouve notamment :

  • Les bureaux : ces locaux sont conçus pour accueillir des entreprises, des cabinets professionnels ou des agences. Ils offrent un environnement adapté au travail et sont généralement situés dans des zones d’affaires ou des quartiers centraux.
  • Les commerces de détail : ces locaux sont destinés aux activités commerciales de vente au détail, comme les magasins, les boutiques, les restaurants et autres établissements similaires. Ils sont souvent situés dans des centres commerciaux ou des rues commerçantes animées.
  • Les entrepôts et les locaux industriels : ces biens sont destinés au stockage de marchandises, à la production ou à la distribution. Ils sont généralement situés en périphérie des zones urbaines.
  • Les locaux mixtes : ces biens offrent une combinaison de bureaux, de commerces et d’espaces de stockage. Ils conviennent particulièrement aux entreprises ayant des besoins variés.
  • Les complexes touristiques : ces biens sont destinés à l’hébergement et à la prestation de services touristiques. Ils sont généralement situés dans des zones touristiques attractives.
A découvrir aussi  Investir son héritage dans l'immeuble de rapport : pourquoi pas ?

Le choix de votre local doit impérativement se baser sur votre activité. Comme on peut le voir sur le site d’Atlantique Expansion, les professionnels ont la possibilité de louer ou d’acheter n’importe quel type de bien commercial.

Achat ou location de local commercial

Estimez les coûts associés à l’achat ou à la location d’un local commercial

Avant de prendre une décision quant à l’achat ou la location d’un bien immobilier, il est conseillé d’évaluer le coût associé à chaque option. Vous pourrez ensuite faire une comparaison avec votre budget et décider du choix le plus avantageux.

La première des choses à analyser est le coût du loyer ou le prix d’achat. Vous devez absolument connaître le coût moyen selon la région et le type de bien. N’hésitez pas à prendre en compte les caractéristiques du local. En plus du loyer ou du prix d’achat, certains locaux commerciaux peuvent exiger le paiement de charges supplémentaires. Il peut s’agir des charges de copropriété, des frais d’entretien, et des taxes foncières.

Si le local nécessite des travaux de rénovation ou d’aménagement pour correspondre aux besoins de votre entreprise, vous devrez inclure ces coûts dans votre estimation. Pensez également aux frais juridiques et administratifs. L’achat ou la location d’un local commercial implique en effet généralement des frais juridiques et administratifs, tels que les frais de notaire ou les frais d’agence immobilière.

Pesez le pour et le contre des engagements

L’achat d’un local commercial vous offre un certain nombre d’avantages. Vous avez le contrôle total sur le lieu et vous pouvez le personnaliser selon les besoins spécifiques de votre structure. De plus, au fil du temps, vous pouvez réaliser des plus-values si la valeur de l’immobilier augmente. Cependant, l’achat implique des engagements financiers importants, notamment un apport initial et les mensualités du prêt immobilier. Cela peut entraîner une charge financière élevée. De plus, l’acquisition d’un bien peut limiter la flexibilité de votre entreprise si vous avez besoin de déménager ou de changer d’emplacement.

A découvrir aussi  LMNP et résidence secondaire : des investissements différents ?

En revanche, la location offre une plus grande flexibilité, car vous pouvez choisir un bail à court terme et vous adapter plus facilement aux changements de vos besoins commerciaux. De plus, les frais d’entrée sont généralement moins élevés que lors d’un achat, ce qui permet de conserver davantage de liquidités pour d’autres investissements. Cependant, en louant un local, vous devrez respecter les termes du contrat qui peuvent parfois s’avérer contraignants. Il faudra aussi vous attendre à d’éventuelles augmentations du loyer.