Passer du réseau RTC à la VoIP

Pendant de longues années, le réseau de téléphonie commuté a été la norme. Aujourd’hui avec l’avènement d’internet et la fermeture probable du RTC, tout porte à croire que la tendance téléphonique des prochaines années sera la téléphonie IP. Si vous êtes une entreprise, c’est le moment de passer à la vitesse supérieure. Suivez nos conseils pour intégrer la téléphonie IP dans votre entreprise en trois étapes.

Étape 1 : mettre en place une connexion internet suffisamment performante

Pour véritablement entrer en plein dans la technologie VoIP, vous avez pour obligation première de mettre en place une connexion internet performante. Si vous n’avez pas encore la fibre installée, c’est sans doute le moment idéal pour le faire. Pour accompagner les entreprises dans cette quête, la plupart des sociétés de télécommunication proposent des offres sur mesure.

Pour en savoir plus sur le choix des offres télécom, nous vous recommandons de procéder à une étude séparée de chacune d’entre elles. Votre étude doit surtout se baser sur des critères tels que le nombre de postes téléphoniques à votre disposition ainsi que les nombreuses fonctionnalités auxquelles vous désirez avoir accès.

Étape 2 : choisir une offre VoIP professionnelle

En pleine expansion, le marché de l’offre VoIP est ultra concurrentiel. De ce fait, en tant que consommateur, trouver une offre qui réponde à vos besoins ne sera pas difficile. La meilleure astuce est l’étude comparative des deux grands types de prestations VoIP proposés.

La prestation IPBX

L’Internet Protocol Branch eXchange est un standard téléphonique moderne. C’est le substitut par excellence du PABX qui repose sur une approche plutôt obsolète. L’entreprise devra acquérir un certain nombre d’équipements indispensables à l’installation du terminal téléphonique dans ses locaux. De quoi permettre l’accès aux fonctionnalités telles que la visioconférence intégrée ou encore la messagerie instantanée.

passer du réseau RTC à la VoIP

La prestation Centrex

Dans le cas présent, contrairement à la solution IPBX, le standard téléphonique sera logé dans les locaux de votre fournisseur VoIP. Cela vous épargne des charges liées à l’installation ainsi qu’à la maintenance du dispositif. Les services et fonctionnalités proposés sont identiques à ceux de l’IPBX. L’unique différence est qu’ici le terminal est externalisé.

Les deux solutions sont pratiques. Le plus important pour vous en tant qu’entreprise est de faire le choix de celle qui répond le mieux à vos attentes. Gardez à l’esprit que peu importe votre sélection, les fonctionnalités désirées ainsi que le nombre de postes téléphoniques détermineront le prix de votre abonnement.

Étape 3 : l’installation de l’infrastructure IP

Le choix de la prestation déterminera la complexité ou non de cette dernière étape. Dans le cadre d’une solution Centrex, pas de travaux à réaliser. En revanche, en ce qui concerne la prestation IPBX, au-delà de l’acquisition des téléphones VoIP, l’ensemble des dispositifs indispensables à la mise en place du terminal IPBX seront à votre charge.

Les travaux d’installation sont relativement complexes et peuvent durer plusieurs jours. Libre à vous de confier la conduite des travaux à votre fournisseur VoIP professionnel ou de faire appel à un intégrateur indépendant.