Peut-on générer des revenus locatifs avec un bateau ?

Vous désirez organiser des croisières et des balades en mer à loisir ? Pour ce faire, vous avez décidé d’acheter votre propre bateau ? Très bonne idée ! Seulement, contrairement à une voiture, le bateau n’est pas un mode de déplacement du quotidien. Pour amortir votre investissement, pourquoi ne pas recourir à la location ?

La gestion location de votre bateau pour générer des revenus locatifs

Pour acquérir un bateau, ce sont des milliers d’euros qui sont investis. En plus du coût d’achat, vous devez assurer l’équipement, prévoir les frais d’entretien et d’amarrage au port. Il est important aussi de doter votre bateau du matériel de sécurité, etc. Du fait de toutes ces dépenses, qui sont habituellement très onéreuses, vous ne rentabilisez pas votre investissement.

Or, pour un usage personnel, le bateau ne sera mis à l’eau que pour une poignée de semaines pendant l’année. Le restant de l’année, il sera à quai avec tous les risques de détérioration que cela comporte. Pour préserver votre bateau, vous pouvez le confier à des structures spécialisées qui le proposeront à la location.

La gestion location peut s’avérer particulièrement rentable. Les clients visés sont essentiellement les touristes, qui louent les bateaux à la semaine pour des croisières avec ou sans skipper ou encore avec équipage. En achetant votre bateau avec une société spécialisé dans la gestion-location vous aurez le choix entre différentes formules qui répondront forcément à vos attentes. Vous pouvez trouver plus d’informations, en cliquant ici, sur une structure à qui déléguer la gestion de la location de votre bateau.

A découvrir aussi  Méthodes budgétaires pour concrétiser votre vision : guide pratique pour optimiser ses finances

gestion location bateau

Gestion location : pouvez-vous quand même utiliser votre propre bateau ?

Le fait de laisser une agence gérer votre bateau ne vous retire pas pour autant votre titre de propriétaire. Autrement dit, vous pouvez disposer de votre bateau à chaque fois que vous en aurez besoin. Cela ne devra toutefois pas se faire sans prendre certaines précautions. La structure de gestion de votre bateau s’occupe en effet de toutes les réservations avec les clients.

Dès lors, il convient de les prévenir de vos déplacements, afin qu’ils les intègrent au planning. Autrement dit, vous devez faire une réservation, en communiquant la date à laquelle vous souhaitez utiliser votre bateau. Cela évitera un chevauchement de date avec d’éventuels clients.

Au jour convenu, la société de gestion se chargera d’apprêter convenablement le bateau pour le mettre à votre disposition. Assurez-vous cependant de rendre votre embarcation à la date de retour annoncée pour ne pas bouleverser les réservations des clients.

Votre bateau vous reviendra-t-il en bon état ?

Comme toute autre activité, la location de bateau comporte des risques certains. Pourtant, la crainte de voir votre bateau endommagé par des locataires ne doit pas être un frein à sa mise en location. La première précaution à prendre est de décider si vous louez votre bateau avec ou sans skipper. Pour certains types de bateaux de plaisance, la présence d’un capitaine certifié est obligatoire.

Le cas échéant, l’agence de gestion peut demander aux locataires un CV nautique, pour s’assurer de leur expérience en la matière. De plus, cette activité est soumise à la souscription obligatoire d’une assurance par la société de gestion. En cas d’accident, donc, les réparations sont prises en charge à hauteur du montant des primes.

A découvrir aussi  5 conseils pour mieux investir en achetant des actions

Enfin, avant toute location, les locataires doivent verser une caution qui sert de garantie en cas de dommage. Le prix de celle-ci dépend des spécificités du bateau, des équipements et des services à bord, bref, des conditions de location.