Portage salarial : un levier pour l’égalité des genres dans l’entrepreneuriat

Dans le monde de l’entrepreneuriat, la question de l’égalité des genres reste prégnante. Les femmes sont encore sous-représentées, notamment en raison de freins culturels et structurels persistants. Pourtant, une solution méconnue pourrait aider à rétablir l’équilibre : le portage salarial. Explications.

Comprendre le portage salarial

Le portage salarial est une forme d’emploi qui concilie les avantages du salariat et de l’indépendance. Le professionnel indépendant peut ainsi exercer son activité en toute autonomie, tout en bénéficiant du statut de salarié de l’entreprise de portage. Il profite ainsi d’une couverture sociale complète et délègue la gestion administrative à la société de portage.

Le portage salarial pour briser les barrières genrées

Cette formule présente plusieurs avantages susceptibles d’aider les femmes à s’intégrer davantage dans le monde entrepreneurial. Premièrement, le portage salarial permet de concilier plus facilement vie professionnelle et vie privée. En effet, il offre une grande flexibilité dans l’organisation du travail, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour les femmes qui assument souvent une charge domestique plus importante.

« Le portage salarial est une solution pour toutes celles qui souhaitent entreprendre sans renoncer à leur équilibre de vie », affirme Sandra Le Grand, entrepreneure et auteur du livre ‘Entreprendre au féminin’.

Surtout, cette solution peut permettre aux femmes d’accéder plus facilement au financement. En effet, elles rencontrent souvent des difficultés à obtenir des prêts bancaires pour leurs projets entrepreneuriaux. Or, avec le portage salarial, pas besoin d’avancer des fonds importants : la société de portage s’occupe de toutes les démarches administratives et financières.

A découvrir aussi  Comment bien choisir le matériel informatique de votre entreprise ?

Ce système favorise également la parité en matière de rémunération. Dans le cadre du portage salarial, le revenu est défini en fonction du chiffre d’affaires généré par l’entrepreneur(e). Il n’y a donc pas lieu à discrimination salariale sur la base du genre.

Ouvrir la voie à une diversité entrepreneuriale

Au-delà du genre, le portage salarial peut soutenir une diversité entrepreneuriale plus large. En supprimant certains obstacles structurels à l’entrepreneuriat (complexité administrative, risques financiers…), il rend cette voie plus accessible aux personnes issues de milieux défavorisés ou discriminés.

Selon une étude menée par la Fédération Nationale des Entreprises de Portage Salarial (FNEPS), 30% des entrepreneurs en portage sont issus de milieux sociaux défavorisés. De même, 40% sont des femmes contre seulement 30% dans l’ensemble des entrepreneurs français selon l’Insee.

Ainsi, loin d’être un simple dispositif juridique ou financier, le portage salarial peut être vu comme un outil social au service de l’égalité des chances et des genres dans l’entrepreneuriat.

Vers une égalité plus grande dans le monde entrepreneurial ? Le portage salarial, par ses caractéristiques propres – flexibilité, facilitation administrative et financière – semble bien être un vecteur pertinent vers cet objectif ambitieux mais nécessaire.