Pourquoi la RC pro est-elle cruciale pour les freelances ?

Toutes les activités professionnelles comportent des risques contre lesquels il est judicieux de se prémunir. La RC pro offre une protection appréciable aux entreprises, quels que soient leur statut, leur taille et leurs ressources. Malheureusement, beaucoup de freelances ne comprennent pas son importance, surtout dans certains secteurs d’activité. Découvrez l’intérêt d’une RC pro pour tout auto-entrepreneur.

La RC pro est-elle obligatoire pour un freelance ?

La RC pro ou responsabilité civile professionnelle est une assurance qui couvre les dommages qu’une entreprise ou un freelance cause à autrui dans l’exercice de son activité. Cette souscription est recommandée, mais elle n’est pas exigée par la loi. Il existe cependant des secteurs d’activités réglementés où elle est obligatoire. Il s’agit des domaines :

  • du droit,
  • du bâtiment,
  • du tourisme,
  • de l’alimentation,
  • de la santé,
  • de l’immobilier.

Si vous n’exercez pas dans l’un de ces secteurs, vous pouvez décider de protéger votre entreprise avec une assurance responsabilité civile professionnelle de votre plein gré. Cela vous permet d’être couvert en cas de dommages. De plus, vous gagnez la confiance de vos clients et de vos partenaires. Cette assurance témoigne de votre sérieux, de votre fiabilité et donne la garantie aux clients qu’ils seront protégés en cas de situation litigieuse.

Quels sont les risques couverts par la RC pro ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle couvre trois principaux dommages : corporels, matériels et immatériels. La prise en charge est valable uniquement quand le tort est causé de manière non intentionnelle. Le responsable peut être l’auto-entrepreneur lui-même ou toute personne intervenant pour le compte de son entreprise.

A découvrir aussi  Les meilleures pratiques pour le marketing entreprise des entreprises locales

Les dommages corporels incluent par exemple les situations dans lesquelles un client se blesse gravement. Le règlement de la facture de ses soins est pris en charge par votre assurance. La RC pro s’occupe également des dommages matériels infligés à autrui. Si, lors d’une rencontre avec votre client, vous brisez un objet de valeur, sa remise en état ou son remplacement est pris en charge par votre assurance. Cela est aussi valable quand vous abîmez le matériel informatique d’un tiers en exerçant votre activité.

L’assurance intervient enfin pour réparer les préjudices immatériels. Par exemple, quand vous faites perdre des données importantes à un client dans l’exercice de votre activité, votre responsabilité civile couvre les indemnités réclamées. Il en est de même pour les situations dans lesquelles un retard de livraison entraîne des pertes financières.

Freelance : comment choisir la meilleure assurance ?

Pour trouver votre assurance RC pro, identifiez vos besoins en matière de protection. Cela revient à faire le point sur les risques que vous courez dans votre activité. Cette démarche vous permet de bien choisir les garanties à inclure dans le contrat d’assurance et vous évite de payer pour des couvertures inutiles. Suite à cette étape, utilisez un comparateur pour trouver la meilleure assurance qui est en mesure de répondre à vos besoins. Tenez compte des couvertures de base, des options disponibles et des tarifs.

Vous pouvez vous tourner vers des compagnies spécialisées dans la prise en charge de freelances. Elles connaissent les risques liés à ce statut et peuvent vous proposer un accompagnement adapté. Dans votre recherche, tenez compte de la réputation des assureurs que vous avez sélectionnés. Vous pouvez consulter des avis et des commentaires de clients sur internet pour vous faire une idée de leur professionnalisme. N’hésitez pas à négocier les tarifs en faisant jouer la concurrence pour obtenir un rabais.

A découvrir aussi  Comment créer une proposition de valeur unique avec l'assurance emprunteur