À quel moment faut-il vendre vos SCPI ?

Aujourd’hui, de nombreuses personnes souhaitant investir dans le domaine de l’immobilier choisissent de le faire à travers une société civile de placement immobilier (SCPI). Une SCPI est un organisme de placement collectif qui collecte de l’argent auprès de nombreuses personnes dans le but d’acquérir et de gérer un bien locatif. Investir dans un SCPI signifie donc que vous détenez une partie de ce patrimoine et que vous percevez des revenus réguliers proportionnels aux parts que vous détenez. Il vous est tout à fait possible de vendre plus tard vos parts si vous le souhaitez, mais le plus important est de les vendre au bon moment. Voici donc quelques conseils pour savoir quand le faire.

La durée de détention recommandée pour une SCPI

Il n’existe pas de durée imposée de détention des parts de SCPI. Vous pouvez ainsi tout à fait vendre vos parts dès que vous le souhaitez afin de récupérer vos fonds. Il est néanmoins recommandé de vendre vos SCPI après 10 ans de détention au minimum. En effet, comme on peut le voir avec www.centraledesscpi.com par exemple, lorsque vous achetez des parts de SCPI, vous devez régler des commissions et des droits d’enregistrement. Ces frais sont généralement compris dans le prix d’achat et sont irrécupérables même après la revente de vos parts.

De ce fait, si vous les revendez trop tôt, il se peut que les frais réglés lors de l’acquisition soient plus importants que les gains que vous avez obtenus de la redistribution périodique des revenus de la SCPI. Vous allez donc perdre de l’argent. Or, en attendant au moins 10 ans, vous aurez largement eu le temps de faire des bénéfices. Rien ne vous oblige par ailleurs à revendre vos parts. Vous êtes donc libre de les garder jusqu’à la fin de votre vie et de les transmettre à vos héritiers si vous le souhaitez.

A découvrir aussi  Immobilier : est-ce le bon moment pour vendre à Paris ?

Vos objectifs financiers avec la vente éventuelle de vos SCPI

Vos SCPI ont plus de 10 ans et vous vous demandez si vous devez les vendre ou non ? Tout dépend de vos objectifs financiers. Si vos parts de SCPI ont pris de la valeur, vous pouvez par exemple choisir de les vendre à un prix beaucoup plus élevé que celui auquel vous les avez achetés. Cela vous permettra donc de réaliser un bénéfice important. Vous envisagez d’investir dans un projet extrêmement rentable et vous n’avez pas les moyens financiers nécessaires pour le faire ? Dans ce cas, vendre vos parts de SCPI peut également être une excellente idée. Cela vous permettra de réunir le capital financier nécessaire pour investir dans ce nouveau projet. Vous pourrez ainsi rapidement atteindre vos objectifs financiers.

L’évolution du marché immobilier : un impact sur la valeur des biens en SCPI

Le marché immobilier n’est pas figé. Il évolue avec le temps, ce qui peut être tout aussi bien positif que négatif. Peu importe le type d’évolution dont il s’agit, vous pouvez être sûr qu’elle impactera forcément la valeur de vos biens en SCPI. Si l’évolution du marché est négative, cela entraînera la baisse de la valeur des biens immobiliers en SCPI, ce qui provoquera inévitablement la baisse de vos rendements.

Dans une telle situation, vous pouvez choisir de vendre vos parts ou de les conserver. Si vous choisissez de les vendre, vous risquez de les vendre à un prix très inférieur au prix auquel vous les avez achetées. Dans le cas où l’évolution du marché serait positive, cela provoquera immédiatement la hausse de la valeur des biens immobiliers en SCPI. Les parts que vous détenez prendront alors de la valeur. Vous pouvez les conserver ou les vendre à un prix bien plus élevé que celui auquel vous les avez acquis.

A découvrir aussi  Les bénéfices de la végétalisation du paysage urbain