Comment éviter le squat d’un domicile en cas d’absence prolongée ?

Le squattage de maisons ou de locaux vacants est de plus en plus problématique. Les intrus sont difficiles à déloger après 48 heures d’occupation. Il est donc recommandé de prendre toutes les mesures de précaution nécessaires. Vous pouvez ainsi faire installer des équipements efficaces tels que les bardages extérieurs et les portes anti-squats. Ces derniers ont pour but d’empêcher toute intrusion dans vos propriétés. Vous pouvez également opter pour un système d’alarme combiné avec de la télésurveillance. Dans tous les cas, faites appel à un expert de la sécurisation de domicile.

Une solution anti-squat pour protéger votre domicile

Les squatteurs s’installent dans un logement vacant de façon illégale, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire. Ils entrent par effraction en forçant la porte ou en cassant les fenêtres. Il est souvent difficile de les expulser puisque les recours juridiques peuvent durer jusqu’à 2 ans. De ce fait, la meilleure solution consiste à opter pour des mesures de prévention. Vous pouvez donc découvrir Antisquat.net et toutes les alternatives proposées par des experts en sécurisation de domicile.

La porte anti-squat

Une porte blindée est installée au niveau de l’entrée principale de la résidence. Elle respecte toutes les contraintes techniques et sécuritaires imposées par la norme A2P BP1. L’acier a l’avantage d’être robuste et résistant. La porte anti-squat est également pourvue d’une serrure à 3 ou 5 points selon le niveau de sécurité souhaité. Son installation se fait rapidement par des artisans expérimentés.

Le système d’alarme

L’alarme a la particularité d’être dissuasive. Elle est généralement combinée avec un détecteur de mouvement et des capteurs d’ouvertures. De ce fait, elle se déclenche lorsque des intrus tentent de forcer la porte ou les fenêtres de votre logement. La sirène alerte ainsi le voisinage, obligeant les squatteurs à prendre la fuite.

système d'alarme maison

Le bardage extérieur

Cette alternative est fréquemment utilisée par les propriétaires de logement ou de local. Elle renforce la sécurité de votre bien immobilier contre les squatteurs. En effet, cette solution est complémentaire avec l’installation d’une porte blindée. Elle consiste à sécuriser toutes les fenêtres et autres ouvertures du logement à l’aide de panneaux métalliques. Elle convient parfaitement aux habitations isolées. L’installation du bardage anti-intrusion est effectuée par des techniciens qualifiés.

La télésurveillance

La télésurveillance peut compléter un système d’alarme. Elle consiste à installer des caméras de sécurité dans différentes zones stratégiques. Ces dernières sont directement reliées à un central. Les opérateurs peuvent ainsi voir ce qui se passe en temps réel. Ils sont également alertés par le système d’alarme. Ils sont en mesure de prendre les dispositions nécessaires le cas échéant.

Laissez une clé à une personne de confiance

Lorsque vous vous absentez pour une longue période, vous pouvez laisser un double de vos clés à une personne de confiance. Il peut s’agir d’un proche ou d’un voisin. Il est en mesure de passer dans votre résidence de temps à autre. Il vérifie que tout est en ordre, notamment l’absence de tentative d’intrusion. De cette manière, les squatteurs ne peuvent pas tenter de s’introduire chez vous. Ils se feront directement surprendre.