En quoi consiste l’habilitation du travail en hauteur ?

Le travail en hauteur peut concerner de nombreux métiers. L’évaluation des risques des professionnels fait partie des rôles de l’employeur. C’est à lui qu’incombe la décision de faire passer les habilitations à ses employés. Un professionnel qui a obtenu une habilitation en hauteur, c’est quelqu’un qui possède tous les atouts possibles pour limiter au maximum les accidents, comme les chutes. Plus de détails dans les prochains paragraphes.

Les risques des travaux en hauteur

Les travaux en hauteur sont souvent associés à des risques d’accident qui peuvent être fatals pour ceux qui les exercent. Mais ces problèmes peuvent être évités si :

  • les professionnels sont formés et qualifiés,
  • les professionnels sont sensibilisés et protégés contre ces risques.

En ce qui concerne la protection, on parle de la mise à disposition du matériel adéquat. Visitez ce site pour en savoir plus sur les équipements antichutes des travailleurs en hauteur. En effet, les chutes représentent le plus grand risque des travaux en hauteur. Elles peuvent se produire sur les lieux de travail en hauteur, comme sur la toiture. On constate aussi de nombreuses chutes accidentelles dans les escaliers et sur les échelles. Il en est de même pour les échafaudages.

L’habilitation du travail en hauteur

L’habilitation du travail en hauteur est un permis obligatoire que tout professionnel travaillant en hauteur doit posséder. Elle lui permet d’effectuer des travaux en hauteur et d’employer à bon escient les équipements nécessaires à cela, tout en considérant le système de sécurité existant. Chaque employé concerné obtient l’habilitation de travail en hauteur après une formation auprès des organismes compétents. En général, les formations sont axées sur :

  • l’information antichute,
  • le port d’EPI,
  • le contrôle des EPI.

Elles portent également sur les travaux ainsi que les déplacements sur les cordes et les échafaudages fixes et roulants.

La mise à disposition des équipements de travail appropriés

L’employeur a pour obligation de garantir la sécurité de ses employés. En ce qui concerne les travaux en hauteur, il doit mettre à la disposition de ses employés un équipement de travail spécifique et adéquat. Parmi ce matériel de protection, on peut citer :

Les lignes de vie

Une ligne de vie est une ligne rigide ou flexible qui est généralement suspendue à un point d’ancrage ou est tendue horizontalement. Il s’agit d’un dispositif de sécurité qui permet à un professionnel de s’y attacher afin de se protéger contre les risques de chute. Il existe trois grands types de lignes de vie :

  • la ligne de vie horizontale,
  • la ligne de vie inclinée,
  • la ligne de vie verticale.

Les sociétés spécialisées dans la vente d’équipements antichutes peuvent vous aider à choisir une ligne de vie adaptée à votre activité et aux différentes circonstances de travail.

Les équipements d’accès et de travail en hauteur collectifs

Ces équipements peuvent être non mécanisés. Tel est le cas des échafaudages et des plateformes roulantes. Il n’est également pas rare de trouver des équipements mécanisés, comme :

  • les PEMP,
  • les plateformes suspendues,
  • les plateformes sur mât.

Le choix de ces équipements repose essentiellement sur la nature de l’opération à effectuer. Il faut aussi prendre en compte la hauteur d’intervention et évaluer les différents risques.

Les EPI pour le travail en hauteur

Les EPI offrent une protection optimale contre les chutes et les chocs. Dans cette catégorie, on retrouve :

  • les harnais de sécurité,
  • les mousquetons,
  • les longes de sécurité,
  • les antichutes à rappel automatique.