Les différents atouts à bénéficier d’une assurance habitation

Par rapport à l’assurance automobile, l’assurance habitation ne fait pas tout à fait l’objet d’une obligation. Dans ce cas, certains locataires, copropriétaires et propriétaires négligent sa souscription. Pourtant, la plupart des gens ne se rendent pas compte des différents avantages que l’on peut profiter avec ce type d’assurance.

Les principales raisons de la souscription à une assurance habitation

Certains propriétaires, qui ne sont pas encore souscrits à une assurance habitation, se demandent souvent ce qu’on peut en profiter. Lors de la manifestation d’un incendie dans une résidence principale, la grande majorité des cas provoquent des dommages matériels et corporels. Le risque peut même provenir des voisins, ce qui peut entraîner la perte de nombreux milliers d’euros. En se souscrivant sur une assurance habitation, on peut profiter d’une prise en charge, lors de l’apparition d’un tel sinistre. Cela permet de réduire considérablement les différents tracas auxquels on peut faire face. En effet, on peut bénéficier d’une indemnisation qui peut atteindre la valeur du préjudice subi. Le manque d’une souscription à une telle assurance entraîne souvent les propriétaires dans des situations extrêmement compliquées. Certains sont même obligés à rembourser les dommages des proches.

La couverture d’une assurance habitation

Tout d’abord, la signature d’un contrat d’assurance habitation offre une excellente protection de tous les biens. Cela peut même aller jusqu’à la protection de la responsabilité civile. L’un des principaux bénéficiaires d’une assurance habitation est les propriétaires des biens immobiliers. Elle leur permet d’assurer leur maison ainsi que les meubles qui la constituent, lors des dommages ou des dégâts. Parmi les risques les plus populaires dans le domaine immobilier, on ne cite que l’incendie. Aucun propriétaire ne peut s’échapper d’une reconstruction. Par ailleurs, une assurance habitation couvre également les locataires, grâce à la protection de leurs biens personnels. Toutefois, il s’agit fréquemment d’un concept obligatoire au sein de la copropriété ou d’un syndicat de copropriété, en particulier les zones privatives. Ce type d’assurance couvre même les améliorations apportées au sein d’un logement assuré.

L’assurance habitation et la responsabilité civile

Faisant partie de l’assurance habitation, la responsabilité civile assure la protection des assurés, face aux dommages pécuniaires, provoqués à d’autres personnes. Cela peut concerner les dommages matériels ou les blessures. Parmi les cas les plus fréquents, la responsabilité civile protège les dommages provoqués par un chien à l’encontre d’un voisin. Elle peut même aller jusqu’à la protection de la propagation d’un incendie d’une dépendance. La plupart du temps, elle finit par endommager les maisons voisines. Il convient de noter qu’il revient aux propriétaires d’informer l’assureur dans le cas d’une cohabitation. Cela peut entraîner la modification du contrat d’assurance, en vue d’inclure chaque personne qui habite sous le même toit.

L’assurance habitation : une parfaite solution de réaliser des économies

Grâce à des attitudes faciles, l’assurance habitation permet tout à fait de faire des économies. Cela consiste à demander des rabais qui sont devenus de plus en plus une option courante chez les assureurs. Parmi cela, on ne compte que :

  • Environ 15 à 20 % de rabais, grâce à la mise en place d’un système d’alarme en liaison avec une centrale. En effet, c’est une sorte de prévention pour la réduction des risques d’incendie ou d’intrusion.
  • Aux alentours de 10 à 15 % de rabais à profiter sur les logements neufs dont les risques sont encore minimes
  • En se souscrivant dans l’assurance habitation et l’assurance auto sur le même assureur, certaines compagnies d’assurances offrent un rabais jusqu’à 25 %. D’autres proposent même une série de protections gratuites.
  • Des rabais sur des biens immobiliers qui ne sont pas hypothéqués
  • 10 % de rabais pour les habitations qui possèdent des systèmes de détection