Panne informatique : l’impact sur la productivité

Une panne informatique affecte toujours la productivité d’une entreprise. En effet, l’informatique est un élément essentiel pour la survie d’une société. Ainsi, il y a lieu de prendre des mesures efficaces pour faire face aux pannes éventuelles. Plusieurs solutions existent pour pallier ce genre de problème. Nous vous proposons à cet effet une liste non exhaustive des options que vous pouvez envisager pour faire face à ce type de situation.

L’infogérance : une solution avantageuse pour faire face aux pannes informatiques

L’infogérance est sans aucun doute une solution intéressante pour faire face aux pannes informatiques et à ses conséquences sur les performances de votre société. Le principe est simple : vous engagez un prestataire externe qualifié pour lui confier la gestion d’un ou de plusieurs systèmes d’information. En externalisant ces services, vous vous mettez à l’abri en cas de défaillance du système informatique. Vous pouvez engager une société reconnue comme mon-infra.fr pour ce type de prestation.

En outre, il faut préciser que l’infogérance est une option qui offre plusieurs possibilités de solutions quant à la gestion d’un parc informatique. Cela permet aussi de faire face à une montée en compétences des employés, qui peut être difficile à gérer en interne par l’entreprise. Il est donc plus judicieux de faire appel à un prestataire externe. Ainsi, l’infogérance est une option intéressante à de nombreux égards.

L’infogérance : de quoi s’agit-il précisément ?

Est appelé infogérant le prestataire informatique qui est engagé par une entreprise en vue de la gestion son parc informatique. Le plus souvent, il s’agit d’une SSI, ou société de services en ingénierie informatique, ou d’une ESN (entreprise de services numériques). Le cadre d’une entreprise d’infogérance est strictement défini par l’AFNOR (Association Française de Normalisation). Ainsi, il est nécessaire d’établir un contrat qui précise le niveau de service ou Service Level Agreement (SLA), ainsi que la durée de la prestation. En général, la prestation est pluriannuelle et le paiement est forfaitaire.

infogérance

La prestation peut être totale ou partielle, en fonction de l’étendue de l’intervention que doit réaliser le prestataire. Ainsi, il est possible que celui-ci ait à intervenir sur le matériel, sur le réseau, sur les logiciels utilisés dans l’entreprise, etc. Il faut savoir que la technologie évolue et que, pour rester compétitif, vous devez tenir compte de cette évolution. Par conséquent, pour faire face à cette montée en compétence de la technologie et de son cadre légal, vous pouvez externaliser les services informatiques. Il est important de noter que l’infogérance est basée sur la fixation d’indicateurs de mesure de performance. Le niveau de service est contrôlé par des comités de pilotage qui veillent aussi au respect des engagements convenus dans le contrat.

Entreprise : pourquoi opter pour l’infogérance ?

Comme nous l’avons déjà évoqué, l’infogérance est une option fort avantageuse. Pour commencer, elle permet de réduire de façon considérable les frais liés à l’informatique. En effet, l’infogérance mutualise les moyens qui sont à la disposition de l’infogérant, ce qui permet aux entreprises de réaliser des économies. En d’autres termes, les dépenses d’investissement se transforment en dépenses d’exploitation, ce qui est bénéfique pour les entreprises. Il faut reconnaître que la gestion du système informatique est une tâche complexe qu’il vaut mieux confier à prestataire externe. De surcroît, cela représente un gain de temps important pour l’entreprise. Vous pouvez donc vous focaliser davantage sur d’autres aspects importants de votre société.

En outre, l’infogérance permet de profiter de l’expertise d’un spécialiste externe. Cela permet de bénéficier d’un service rapide et réactif, afin de faire face rapidement aux situations d’urgence. De plus, le prestataire externe permet d’encadrer et d’optimiser l’évolution du système informatique pour qu’il soit plus performant. Ainsi, le matériel informatique pourra mieux répondre aux besoins des entreprises. Par ailleurs, la société infogérante peut effectuer un audit, afin d’identifier les points faibles du SI et d’y apporter des solutions adéquates.

L’infogérance : quels sont les différents niveaux ?

Maintenant que vous comprenez l’importance et les avantages de l’infogérance, il est temps de vous faire découvrir les différents niveaux possibles. Ces niveaux peuvent porter sur le parc informatique et les applicatifs de l’entreprise ou sur la fourniture de logiciels ou de services. Ils peuvent aussi porter sur l’externalisation de tout ce qui est process métier, comme la gestion des ressources humaines, la comptabilité, etc.

parc informatique entreprise

Premier niveau : la Tierce Maintenance Applicative (TMA)

La Tierce Maintenance Applicative, ou TMA, est le niveau d’infogérance qui porte sur le parc informatique et les applicatifs de l’entreprise. Il consiste en la réalisation de maintenance informatique préventive, curative ou évolutive. La maintenance préventive est réalisée dans le but de prévenir la survenance de problèmes informatiques. Il s’agit notamment de l’entretien du matériel, de la mise à jour du système informatique, etc. Quant à la maintenance curative, elle concerne principalement la correction de bugs et la gestion des problèmes hardware. La maintenance évolutive, en ce qui la concerne, porte sur le renforcement du système informatique pour le rendre plus performant, efficace et durable.

Ainsi, la TMA peut concerner le matériel informatique de l’entreprise, mais aussi l’exploitation et la maintenance de celui-ci. Notez que l’infogérance concernant l’infrastructure réseau est d’une grande importance. En effet, elle fait partie des garants du bon fonctionnement de l’entreprise. Toutefois, elle requiert des compétences spécifiques dont ne disposent pas forcément les collaborateurs, d’où l’intérêt de recourir à l’externalisation. En outre, la TMA porte sur la sécurité informatique, la sauvegarde et la gestion des données, et cela que la structure soit située dans l’enceinte de l’entreprise ou sur le cloud.

Deuxième niveau : l’Application Service Provider (ASP)

L’Application Service Provider est le niveau d’infogérance qui porte sur la fourniture de logiciels, que ce soit au niveau de l’achat ou de la location. Elle concerne aussi les prestations d’hébergement d’applications ou de services en ligne. Vous pouvez par exemple avoir accès à des applications particulières, comme un programme de facturation, via un protocole standard du type HTTP. Plusieurs entreprises recourent à l’ASP, de même que des entités comme les ONG et les associations.

Troisième niveau : le Business Process Outsourcing (BPO)

Le BPO consiste en une externalisation des process métiers. Il s’agit principalement des process de comptabilité, de gestion RH et d’administration du personnel, de gestion de la paie, ou de certains métiers particuliers. En général, les entreprises qui recourent au Business Process Outsourcing ne peuvent pas assurer elles-mêmes la réalisation de ces missions qu’elles préfèrent déléguer. Il s’agit d’une pratique très prisée par les entreprises depuis plusieurs années en raison des nombreux avantages que cette solution propose.