Quelles sont les caractéristiques de bonnes chaussures de sécurité ?

Les chaussures de sécurité constituent un équipement essentiel pour les travailleurs exposés à des risques d’accident sur leur lieu de travail. Ces chaussures doivent répondre à des normes strictes en termes de caractéristiques et de sécurité afin de protéger les pieds et les chevilles des travailleurs. Découvrez les caractéristiques des chaussures de sécurité ainsi que les normes qui régissent leur fabrication.

Chaussures de sécurité : les normes

La norme européenne EN ISO 20345 encadre les chaussures de sécurité, qui doivent être équipées d’une coque de protection pouvant résister à un choc de 200 joules. Elle établit des critères de confort, de résistance à l’abrasion et de résistance à la glisse. La lettre « S » sur les chaussures professionnelles indique le niveau de protection de la chaussure. On peut noter les mentions SB, S1, S1P, S2, S3, S4 ou S5. La catégorie SB représente la protection minimale des chaussures conformes à la norme EN 20345.

Les chaussures de sécurité S1 sont quant à elles conçues pour répondre à des exigences fondamentales. Elles sont équipées d’embouts de protection résistants à un choc d’une énergie de 200 joules, soit l’équivalent d’un objet de 2 kg qui chute à 1 mètre de hauteur. L’arrière des chaussures est fermé afin d’absorber les chocs au niveau du talon. Elles bénéficient également de propriétés antistatiques.

A découvrir aussi  Comment préparer sa flotte de camions à affronter l’hiver en toute sécurité ?

Parmi les chaussures de sécurité pour le BTP, nous retrouvons essentiellement des chaussures de sécurité S3. Celles-ci sont également adaptées aux professionnels des espaces verts et de l’agriculture ou à tout travailleur en extérieur et/ou milieu humide. Parmi les autres critères à prendre en compte lors du choix de chaussures de sécurité figure la résistance à la glisse. Une chaussure de sécurité peut avoir une semelle antidérapante normée SRA (pour les sols humides), SRB (pour les sols huileux) ou SRC (SRA + SRB).

chaussures de sécurité

Comment sont conçues les chaussures de sécurité ?

Les chaussures de sécurité sont en général conçues avec du cuir pleine fleur, un cuir non altéré, tanné, dont l’épaisseur est conservée. Il s’agit d’un cuir souple et de qualité, avec une bonne perméabilité à l’eau. Certains fabricants utilisent du nubuck qui est une croûte de daim ou de cuir ayant subi un traitement particulier, qui lui donne une apparence veloutée et une douceur au toucher. En effet, sa surface a été meulée ou grattée au papier de verre très fin.

Certaines chaussures de sécurité sont également coupées dans du cuir velours, un cuir obtenu en travaillant les peaux sur l’envers et en les ponçant, ce qui leur donne un « aspect velours ». Les chaussures de sécurité sont aussi fabriquées à partir de fibres synthétiques, notamment le Cambrelle, un textile de synthèse non tissé. Ce dernier s’utilise le plus souvent comme doublure dans les chaussures de sécurité. Il se caractérise par une forte capacité d’absorption, une respirabilité et un sèchement rapide. En ce qui concerne les semelles des chaussures de sécurité, elles sont faites de polyuréthane (PU), de polyuréthane thermoplastique (TPU) ou de caoutchouc nitrile.

A découvrir aussi  4 conseils pour se démarquer sur les réseaux sociaux

Les points à vérifier avant d’acheter des chaussures de sécurité

Pour commencer, il faut vous demander si vous travaillez à l’intérieur (dans un environnement sec) ou à l’extérieur (exposé à l’humidité). Vous devez également vérifier si vous évoluerez sur un sol horizontal, un sol gras ou un sol à risque, car de nombreux obstacles peuvent être présents.

Quel niveau de protection pour vos chaussures de sécurité ?

En fonction de vos besoins en termes de protection, vous pouvez choisir la paire de chaussures de sécurité qui vous convient le mieux. Ces besoins sont définis par la norme EN 20345 qui détaille les niveaux de protection des différentes chaussures de sécurité. Si vous travaillez à l’intérieur sur un sol susceptible de causer des blessures, vous devez choisir des chaussures S1P. Les chaussures S3 sont destinées aux travailleurs qui exercent leur activité en extérieur. Les chaussures de sécurité antidérapantes réduisent le risque de glissades et de chutes. Si l’ensemble des chaussures de sécurité sont antidérapantes, la protection qu’elles offrent varie d’un modèle à l’autre.

Les protections additionnelles

Il faut définir les risques spécifiques de votre métier pour déterminer les protections supplémentaires dont vous avez besoin pour vos chaussures de sécurité. Elles sont notamment identifiables par des lettres. On peut ainsi noter CI pour le froid ou WR pour les chaussures de sécurité imperméables.

Le confort des chaussures de sécurité

Le confort est souvent un critère décisif pour vos chaussures de sécurité. De ce fait, vous devez opter pour des modèles légers, car le poids de la chaussure va définir le confort global au cours de la journée. Des chaussures de sécurité lourdes demandent en effet un plus grand effort pour être portées.

A découvrir aussi  Objets publicitaires : Dans l'univers des outils marketing tangibles

La flexibilité et la respirabilité

La flexibilité et la respirabilité d’une paire de chaussures de sécurité sont des éléments importants du confort ressenti. Elles seront influencées par divers éléments, tels que les semelles (une semelle anti-perforation composite est plus flexible qu’une semelle en acier), la forme et le matériau de la chaussure. Les chaussures de sécurité aérées sont confortables, car elles laissent circuler l’air, ce qui évite la transpiration excessive. Elles sont particulièrement appréciées comme chaussures de sécurité en été ou dans les milieux chauds.