Quels liens entre le secteur de la logistique et du marketing ?

Une relation constructive entre la logistique et le marketing est devenue primordiale pour garantir le bon fonctionnement des entreprises. Le marketing commence à agir en donneur d’ordre sur la logistique pour que l’entreprise puisse rester concurrentielle. Dès que celle-ci définit sa stratégie marketing, la logistique devra tout mettre en œuvre pour se conformer au grand principe du marketing. Ce domaine, qui regroupe une grande variété d’acteurs, s’adresse à chaque secteur de l’économie. Découvrez dans cet article le lien entre le secteur de la logistique et du marketing.

Logistique et marketing : la conception du produit

Des échanges fructueux entre le secteur de la logistique et celui du marketing pendant la phase de conception permettent d’obtenir le produit le plus compatible possible avec les impératifs de la logistique. Cela permet également d’avoir un produit qui respecte les grands principes définis par le marketing.

Pendant la création de la nouvelle gamme de produits, vous devez travailler en amont sa conception afin de standardiser aux maximums les composants des produits. Vous réduisez ainsi le nombre de références qui constituent la gamme tout en différenciant vos produits grâce au nombre réduit des pièces. La présence d’un cadre ou d’un responsable de la supply chain sera notamment indispensable dans cette phase.

Réduire les références d’une gamme de produits vous permet de :

  • réduire les coûts de stockage (plus les références sont nombreuses, plus les coûts de stockages sont élevés),
  • augmenter la capacité de négociation avec les fournisseurs,
  • améliorer les conditions d’achat.

De plus, une bonne entente entre la logistique et le marketing pendant la phase de conception des emballages permet d’évaluer la faisabilité de la stratégie marketing. Cela vous donne aussi la possibilité de réduire les délais tout en améliorant la qualité de service.

La prévision des ventes grâce au marketing

La fiabilité des prévisions de vente fait partie des facteurs essentiels pour optimiser le processus marketing et logistique. Les prévisions de vente résultent des données commerciales et marketing. Elles affectent directement la logistique comme la gestion des approvisionnements et l’optimisation des stocks. Quant au logisticien, il doit valider ses données avec le service marketing et considérer les variables liées à ses contraintes.

Même si les prévisions de vente se basent souvent sur les historiques de ventes, ces dernières peuvent induire en erreur. En effet, il est aussi essentiel de prendre en compte les ruptures de stock ainsi que les surcoûts. Se servir des historiques de ventes sans considérer les erreurs de gestion peut fausser les futures prévisions tout en augmentant le risque de répéter les mêmes situations.

liens entre logistique et marketing

Le copacking et la différenciation retardée

La conception des emballages influe aussi de manière considérable sur la logistique : poids du produit, encombrement, stockage… Le copacking et la différenciation retardée ont donc des conséquences importantes sur les 2 secteurs. Le copacking consiste à regrouper dans un même conditionnement des produits distincts ou similaires. Ce processus permet de maximiser les produits finis standards.

Quant à la différenciation retardée, elle consiste à intégrer un élément différenciant le produit le plus en aval possible dans le parcours logistique. Cela permet de réduire les références de produit à gérer pour les mêmes raisons que celles évoquées dans la phase de conception du produit. Il s’agit de la réduction des coûts de stockage et de l’amélioration des conditions d’achat.

Le marketing logistique

Le marketing logistique associe le potentiel de la logistique et du marketing pour satisfaire les clients. Elle ne se base plus uniquement sur la vente du produit et sa promotion. En réalité, elle cherche aussi à fidéliser les consommateurs. Pour ce faire, l’entreprise doit créer un service de qualité et une expérience client satisfaisante tout en réduisant les coûts. Elle interagit donc avec les clients par le biais du marketing et suscite ensuite l’attention à l’égard des produits grâce à la logistique. Le marketing logistique est donc présent dans l’ensemble des activités de l’entreprise lié au processus de vente.

Avant la vente

Le marketing et la logistique s’associent pour mettre en œuvre une politique de service client commune. Ils peuvent ainsi définir les délais et le service marketing s’occupe de renseigner les consommateurs. La collaboration de ces deux fonctions permet aussi d’organiser efficacement les campagnes de promotion. Pour ce faire, elles se mettent d’accord pour apporter les modifications nécessaires au produit et mettre à jour l’étiquetage ainsi que les codifications.

Pendant la vente

À ce stade, le marketing logistique assure de nombreuses fonctions :

  • garantir la disponibilité des stocks,
  • gérer les informations sur le stock,
  • préparer les commandes pour qu’elles parviennent sans erreur aux clients et dans les délais convenus,
  • organiser le transport et l’expédition des produits dans les délais.

Après la vente et la livraison

Au-delà de la livraison, l’intervention du marketing logistique concerne les échanges et les retours des articles. Il s’agit des cas où les clients ne sont pas satisfaits. Après la vente, le marketing logistique a aussi pour mission d’analyser les nouvelles données collectées et de les considérer pour fidéliser les clients.