Comment savoir si un produit a été malmené durant le transport ?

Lors du transport de matériel industriel de pointe ou d’autres appareils de précision et de pièces fragiles, certaines règles sont à respecter. Dans cet article, parlons exclusivement du rôle des enregistreurs de choc et d’inclinaison, afin que le transfert de produits se fasse sans risque.

L’utilisation d’un enregistreur de choc et ses avantages

Il est possible de garantir que le transport de machines de précision ou de pièces fragiles se déroule sans risque. Pour cela, nous vous conseillons l’utilisation d’enregistreur de choc. C’est un dispositif qui permet de vérifier les chocs subis par les marchandises au cours du transfert. Il est équipé en général de trois accéléromètres piézoélectriques. Vous pouvez enregistrer en continu, comme un « sismographe », ou alors déclencher un enregistrement d’une courbe temporelle de choc si on dépasse un seuil.

Les renseignements recueillis portent sur la fréquence en hertz, la date et l’heure, l’intensité en G, la direction du choc, la vibration. Cela permet de définir le calage adéquat et d’identifier par la même occasion les responsables de chocs anormaux. Il existe plusieurs types d’enregistreurs de choc. Chacun de ces modèles étant particulier, adressez-vous à un professionnel comme Tilt Import pour en découvrir davantage sur le contrôle du transport et la réduction de sinistres. Il existe donc :

  • L’enregistreur de choc classique,
  • L’enregistreur de choc avec GPS,
  • L’enregistreur de choc géolocalisé par réseau cellulaire,
  • L’enregistreur de choc radio ou WIFI.

Dans le cadre de transport d’engins de précision, l’enregistreur de choc apporte de nombreux avantages. Il permet par exemple de réduire les dépenses engendrées par une casse, de déterminer le ou les responsables des chocs, et de vérifier la qualité de l’emballage. L’utilisation d’un enregistreur de choc donne aussi lieu à la définition du circuit logistique à adopter.

L’emploi d’un enregistreur d’inclinaison et ses avantages

Pour limiter les risques d’inclinaison ou de renversement lors d’un transport de marchandises, nous vous suggérons l’emploi d’un enregistreur d’inclinaison. Il vous permet d’enregistrer des données allant de quelques heures à plusieurs années. Certains modèles peuvent être équipés d’un enregistreur de vibrations et de chocs. Ils permettent de dissuader le transporteur d’incliner vos colis fragiles et offrent à vos destinataires l’opportunité d’émettre des réserves si le colis n’a pas voyagé en position verticale, comme indiqué sur l’emballage.

Quel que soit le type d’enregistreur d’inclinaison que vous avez décidé d’utiliser, celui-ci est équipé d’un inclinomètre. C’est un appareil qui permet de connaître le degré d’inclinaison jusqu’à 180 ° dans les deux directions gauche-droite et avant-arrière (Tilt and Roll) et de déterminer à quel moment cela s’est produit exactement.

L’usage d’un enregistreur d’inclinaison offre de nombreux avantages, tant pour l’entreprise expéditrice que pour celle qui reçoit. Dans un premier temps, c’est un moyen efficace de vérifier la qualité de l’emballage, la qualité du transport et de diminuer les coûts liés à la casse. Il permet également de déterminer à quel moment la mauvaise manipulation a eu lieu et qui en est le responsable. Bref, l’enregistreur d’inclinaison vous donne des informations nécessaires en cas de réclamation et de sinistres.

Sachez que ces dispositifs peuvent être utilisés dans le cadre d’un transport aérien, routier, maritime et fluvial. Ils permettent de sensibiliser les manutentionnaires et limiter les litiges entre le transporteur et l’entreprise qui reçoit les marchandises.