Comment utiliser la gamification dans les programmes de formation ?

Apparue aux États-Unis, la gamification s’impose de plus en plus dans les programmes de formation en entreprise. Mais en quoi cela consiste plus exactement ? Comment peut-elle être utilisée dans le cadre des formations ? Quels sont les avantages qu’elle promet à ceux qui savent en tirer le meilleur parti ? Qu’en est-il de son avenir ? Cet article fait le point sur ce concept particulièrement novateur.

Qu’est-ce que la gamification ?

Autrement appelée ludification, la gamification se rapporte à l’exploitation des éléments typiques des jeux ainsi qu’à leur application à des activités réelles afin de les rendre les plus ludiques possibles. Son champ d’application se révèle dans ce cas extrêmement vaste.

Dans les entreprises, ce concept intéresse aussi bien les managers que les formateurs, les recruteurs, les salariés, de même que les consommateurs. Néanmoins, son intégration dans les programmes de formation ne s’improvise pas. C’est pourquoi les entreprises qui souhaitent sauter le pas ont tout intérêt à laisser un expert en la matière tel que Beedeez s’en occuper.

Quoi qu’il en soit, pour y parvenir, les entreprises peuvent s’appuyer sur différentes règles. On cite par exemple la règle des 3 P. Cette dernière consiste à articuler les formations professionnelles internes autour de la pédagogie (ADN de la ludification et générateur d’engagement), du plaisir (déclencheur de motivation, d’implication et d’addiction) et des performances (leur évaluation instaure un certain sentiment de satisfaction chez les apprenants et les pousse à se surpasser).

Le principe des 3 C se révèle aussi efficace. Il s’agit de miser sur :

  • les challenges : ils favorisent l’instauration d’une notion de progression avec des objectifs à atteindre,
  • les cadeaux : il est question de récompenser les apprenants afin de booster leur motivation, leur sentiment d’appartenance et de les pousser à se surpasser,
  • la curiosité : en l’occurrence, on mise sur des activités de curiosité intellectuelle à travers lesquelles on stimule l’émulation et l’implication des apprenants.

Avec l’aide d’un professionnel, l’introduction de la ludification dans les formations se fera dans les règles de l’art et grâce à des programmes sur-mesure élaborés spécialement pour l’entreprise.

Les avantages de l’utilisation de la gamification dans les formations

La ludification est avant tout un puissant levier de motivation. Bien sûr, le fait d’apprendre tout en prenant du plaisir et en se divertissant ne manquera pas de motiver les apprenants. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’il y a des récompenses en jeu. Par la même occasion, la compétitivité de chaque stagiaire fera l’objet d’une stimulation.

La gamification des formations permet de surcroît de créer un sentiment d’addiction aux apprentissages, de stimuler la créativité, de favoriser l’implication des apprenants et de développer des compétences concrètes. À tout cela s’ajoutent le gain de productivité accru qu’elle promet et le fait qu’elle permet aux différents stagiaires de mettre en pratique ce qu’ils ont appris.

Par ailleurs, l’apprentissage ludique est pour les collaborateurs l’occasion de se donner à fond pour atteindre différents objectifs mesurables, cohérents et qui se mettent à jour en temps réel. Ils reçoivent régulièrement des feedbacks à mesure que les objectifs sont atteints. Il ne faut pas non plus oublier que ce concept améliore significativement l’expérience d’apprentissage, renforce la capacité d’innovation, supprime la peur de désapprendre et crée de nouvelles opportunités.

L’avenir de la gamification et ses applications potentielles

La gamification a sans doute de beaux jours devant elle au vu des différentes valeurs ajoutées qu’elle a apportées à tous les secteurs qui sont parvenus à exploiter toute sa puissance. Ses champs d’application ne cessent de se diversifier, d’autant qu’elle évolue au même rythme que le web et l’univers des jeux vidéo. Parmi les différents domaines auxquels elle s’applique actuellement, on cite la santé, l’éducation, la formation, le management, la motivation des collaborateurs, la fidélisation, le marketing, le community management… Certains experts ont prédit un futur où ce concept serait indissociable de la vie quotidienne et révolutionnerait tout particulièrement l’univers de l’apprentissage.