Les pratiques des internautes en 2017

Tous les ans, Google et TNS effectuent une analyse concernant les pratiques numériques des internautes dans le monde entier. Le baromètre de 2017 servirait à décrypter les usages pour en connaitre l’évolution. Voici en gros ce que cette étude a donné :

 

Des informations sur la pratique internet de 63 pays

Il semblerait, selon cette analyse, que les Français passent beaucoup trop de temps à surfer sur le Net pour leur plaisir alors qu’ils se trouvent sur un milieu professionnel. Outre cette information, le baromètre consommateur 2017 de Google et TNS répondra à quelques questions telles que la manière dont les internautes du monde entier se connectent. Cela inclut la durée de connexion, les appareils utilisés et autres informations. Pour cela, l’étude a été réalisée sur 63 pays.

 

Le Web mobile est en tête de liste

Dans les 63 pays étudiés, l’utilisation d’un périphérique mobile pour se connecter est la pratique la plus répandue. En effet, le Web mobile a franchi la barre des 50% d’utilisateurs. Par exemple : sur les 87% de Français connectés, 67% se servent d’un appareil mobile, 70% regardent des vidéos, 57% se rendent sur une plateforme de streaming et 56% se servent d’Internet comme d’une télévision pour regarder les nouveautés en matière de cinéma. Un Français possèderait donc en moyenne 3 périphériques connectés. 62 sur 63 des pays concernés par le baromètre 2017 semblent privilégier le Smartphone. En Arabie Saoudite, ils sont 98% à s’en servir contre 51% en Ukraine.

 

Des disparités constatables

Il est à noter que l’on retrouve de fortes disparités à l’échelle mondiale. En Indonésie, l’accès à Internet a grandement évolué au cours des 4 dernières années. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : ils sont passés de 26 à 56% à se connecter en Internet desktop et de 14 à 60% à se servir d’appareils mobiles. Pour ceux qui souhaitent avoir accès à la totalité des résultats de l’analyse, il est possible de se rendre sur le site du Consumer Barometer. L’agencement des informations est très bien effectué : les pays sont triés sur des critères démographiques. Pour constater la réelle évolution de l’utilisation d’Internet, il est conseillé de comparer les résultats par rapport aux années précédentes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*