LMNP et résidence secondaire : des investissements différents ?

Pour constituer un patrimoine, préparer votre retraite ou percevoir des rentes sécurisées, l’immobilier demeure le secteur le plus rentable. Prisé par les investisseurs, il vous permet de placer votre capital dans plusieurs catégories de biens. Entre autres, vous pouvez investir avec le statut de LMNP (Loueur en meublé non professionnel) ou acheter une résidence secondaire. Voici l’essentiel à connaître concernant ces deux types d’investissements.

LMNP : le principe

Le statut de LMNP est un dispositif mis en place pour encourager les locations de biens meublés. Il s’agit d’un investissement locatif qui se fait en votre propre nom, contrairement à une entreprise. Il vous permet de louer votre bien meublé avec une fiscalité intéressante et des baux souples. Il offre par exemple le choix entre le régime réel et le régime micro-BIC.

Les avantages d’une location en LMNP

En premier lieu, en optant pour le statut de LMNP, vos revenus sont comptabilisés dans la catégorie des BIC (Bénéfices industriels et commerciaux). En effet, avec le régime forfaitaire ou micro-BIC, vous obtenez un abattement fiscal de 50 %, si l’ensemble de vos recettes locatives ne dépasse pas 72 600 euros par an. Toutefois, pour optimiser la rentabilité, nous vous recommandons de faire appel à un promoteur immobilier comme Twin Promotion qui propose un large choix de formules. Des résidences d’étudiants, mais également des appartements pour les seniors et des logements de tourisme, sont éligibles à ce dispositif. En outre, de nombreux avantages liés au statut de loueur en meublé non professionnel existent.

Vous pouvez par ailleurs opter pour le régime réel qui reste très intéressant dans le cadre d’un investissement en LMNP. Il vous permet d’amortir la valeur des travaux, tout comme celui du mobilier et du bien, en déduisant les dépenses liées à l’activité. Enfin, ce dispositif permet la récupération de la TVA sur votre achat immobilier.

Les différents types de résidences LMNP

Les investissements en LMNP concernent plusieurs types de biens immobiliers. Il s’agit en particulier des résidences de services et des résidences classiques. Lorsque vous louez un bien immobilier privé avec le statut LMNP, celui-ci doit nécessairement être la résidence principale du locataire. Les résidences de services, encore appelées résidences gérées, concernent les établissements qui accueillent notamment des personnes en situation de handicap, des personnes âgées, des étudiants et des touristes.

La Côte d’Opale : un bel exemple d’investissement en LMNP

La Côte d’Opale est située au nord de la côte picarde et demeure l’une des destinations les plus prisées par les touristes. Elle accueille des sites d’intérêt et attire chaque année une foule de vacanciers. La région est également reconnue pour son marché immobilier très dynamique.

Les demandes en biens immobiliers sont en constante croissance, ce qui assure aux investisseurs en LMNP un excellent rendement d’une année sur l’autre. De plus, beaucoup de programmes immobiliers neufs sont en cours de réalisation dans cette région, ce qui offre des opportunités supplémentaires pour les personnes qui désirent investir dans ce secteur.

investissement immobilier LMNP

Les biens concernés par le statut LMNP sur la Côte d’opale

De nombreux biens immobiliers sont éligibles au statut LMNP. On peut citer, entre autres, les résidences de tourisme, les résidences d’affaires, les résidences étudiantes et les maisons de retraite. Les résidences de tourisme concernent les locations saisonnières et s’adressent aux vacanciers.

En matière de déplacements professionnels, les résidences d’affaires sont les plus appropriées. Les résidences étudiantes, quant à elles, sont en général à proximité des écoles de formation supérieure et des campus universitaires.

L’investissement en résidence secondaire

La résidence secondaire concerne les propriétaires ou locataires d’un logement qui désirent acheter un bien supplémentaire. Cette dernière est généralement utilisée durant les vacances. Elle fera office d’investissement lorsque vous mettrez le logement en location au cours de l’année. Il s’agit d’un investissement très rentable à long terme.

En effet, le coût annuel d’une résidence secondaire peut être conséquent. La taxe d’habitation, la taxe foncière, les intérêts du crédit immobilier et les frais de notaire représentent une somme importante. À cela s’ajoutent les coûts d’entretien qui peuvent avoisiner 0.5 % ou 1 % du prix du bien immobilier.

Avant de louer une résidence secondaire, cette dernière doit comporter des objets indispensables. Les équipements obligatoires dans le cadre du statut de logement meublé sont les suivants :

  • la literie,
  • le nécessaire de cuisine,
  • le réfrigérateur,
  • les couverts,
  • les draps.

Le loueur doit répondre à d’autres conditions. L’ensemble de ses revenus locatifs ne doit pas excéder 50 % de ses revenus annuels. Il doit également percevoir des revenus locatifs inférieurs à 23.000 euros : au-delà, le statut LMNP se transforme en revenus commerciaux. Le régime d’imposition des sociétés s’applique alors.