Monter et développer un business en gestion locative immobilière

Les agents immobiliers sont parmi les prestataires qui trouvent toujours le moyen d’accroître leur portefeuille client. En plus des diverses astuces pour fidéliser leurs clients, ils n’hésitent pas aussi à proposer divers services. La gestion locative immobilière en fait partie et d’ailleurs c’est l’une des activités qui rapportent le plus.

La gestion locative immobilière proprement dite

Dans sa définition la plus simple, la gestion locative immobilière est la prise en charge par un mandataire de la gérance des biens immobiliers mis en location par un bailleur. Cette gestion doit être confiée soit à un agent immobilier, soit à un mandataire immobilier. Cette pratique propose un réel avantage pour le propriétaire qui n’est pas obligé de s’engluer dans les diverses formalités administratives. Diverses missions sont rattachées à cette activité dont par exemple la recherche des locataires, les visites de lieux, l’estimation des loyers ou encore l’établissement de l’état des lieux. L’agent immobilier chargé de la gestion locative établira également le contrat de bail ainsi que les différents documents annexes qui y sont obligatoirement attachés. Le propriétaire peut également lui confier toutes les démarches concernant les recouvrements en cas de non-paiement de loyer.

Les intérêts d’une gestion locative immobilière

Afin que l’agent immobilier soit apte à s’occuper de la gestion du patrimoine en location du propriétaire, ce dernier doit établir avec lui un mandat de gestion locative. Ce document va permettre au mandataire d’effectuer toutes les tâches inhérentes à sa fonction. Cette convention écrite sera à signer par les deux parties. La gestion locative immobilière propose divers avantages pour les deux :

  • Pour l’agent immobilier qui se lance dans la gestion locative, devenir un mandataire pour un propriétaire permet de tisser professionnels durables avec ce dernier. En effet, certains bailleurs n’hésitent pas à confier leurs biens à un seul gestionnaire dès que le climat de confiance a été instauré.
  • Avec la gestion locative, l’agent immobilier est assuré de toucher une rémunération fixe et récurrente grâce aux honoraires
  • Grâce à la qualité de son travail de mandataire immobilier, l’agent peut aisément se constituer une notoriété et par la suite d’accroître la valeur de son fonds de commerce

C’est toutefois un contrat qui comporte des risques. En effet, avec les lois Alur et Élan qui régissent cette activité, la gestion locative est plus complexe. Diverses conditions sont exigées du prestataire pour qu’il puisse représenter légalement le donneur d’ordre. Les risques financiers ne sont pas non plus à négliger. Pour que le business de gestion locative immobilière soit rentable, il est nécessaire que l’agent ait des contrats récurrents ou sur le long terme. Le mandataire doit également avoir un horaire très flexible puisque ce métier n’a pas d’heure et est très chronophage.

Comment se lancer dans le business de gestion locative ?

La gestion locative immobilière est une activité qui est réglementée par trois lois différentes : la loi Alur, la loi Élan et la loi Hoguet. Chacune dispose de ses propres exigences et qui ensemble constituent les critères d’éligibilité de la personne au métier d’agent immobilier. Le professionnel doit détenir une carte professionnelle G dont les conditions pour l’obtenir ne sont pas non plus faciles à respecter. L’agent doit apporter les preuves de son professionnalisme, de son honorabilité, de sa souscription financière ainsi que de son inscription auprès du RCS (Registre des commerces et des sociétés). Un bon gestionnaire, avant de lancer son business, doit avoir pris le temps de bien étudier le marché. Cela se base sur la zone où il va exercer son activité. La bonne marche de son activité reposera aussi sur le style d’organisation qu’il va adopter. Entre autres, il doit collaborer avec les personnes de talent et ne pas hésiter à utiliser tous les moyens à jour pour promouvoir son activité.